Interview | “À la RAAL, pas de barrière”

La RAAL a le don de laisser un souvenir impérissable. C’est dans ce cadre que les anciens du matricule 93 ont décidé de rechausser les crampons cette année. Le tout, dans l’esprit de convivialité propre à La Louvière et à la région du Centre.

C’est à Chapelle, le soir de l’inauguration du terrain synthétique du domaine de Clairefontaine, que les ex-Loups ont officiellement lancé leur projet : celui de porter à nouveau, par plaisir, par passion et par amitié, le maillot de la RAAL.

Salvatore Anzalone, l’un des initiateurs du projet, s’exprime : “Le concept consiste à réunir un maximum d’anciens joueurs. Non seulement pour créer une équipe et jouer quelques matchs durant la saison mais aussi pour générer  une émulation autour des anciens du club, lors des matchs de la nouvelle RAAL. C’est également un moyen de les motiver à (re)venir au stade.”

Et d’enchaîner : “Nous n’avons pas tous joué au Tivoli durant les mêmes périodes, nous ne sommes pas tous restés longtemps à La Louvière… mais nous sommes tous restés très attachés au club, à son atmosphère, son ambiance. Il n’y a pas de barrière.”

Contre le Standard et Charleroi

Comme le mentionne Thierry Mazgaj, un autre initiateur investi dans le projet au même titre que Frédéric Tilmant, les anciens se montrent ambitieux. “Notre objectif est de jouer une dizaine de rencontres sur la saison, le vendredi soir, contre des équipes de la région mais pas seulement. Nous souhaitons également prendre contact avec des équipes plus prestigieuses comme le Standard de Liège, le Sporting de Charleroi, relève-t-il.

Avant de s’enchanter : “Nos joueurs viennent parfois de très loin. Ils sont issus de plusieurs générations. C’est un plaisir de se retrouver tous ensemble, avec une équipe qui tient la route.” Cette année, plus que jamais, les anciens sont présents pour le futur.

Pour information, les premières échéances sportive du Club 93 sont connues. Les anciens Loups se mesureront aux vieilles gloires de la P1 d’Anderlues, le 26 octobre à 19h30, au stade Jean-Claude Hody (rue de Maubeuge, 22 à Anderlues). Une seconde confrontation verra les Raaleurs défier Buvrinnes, pensionnaire de P4, dans les futures semaines.