Communiqué | La RAAL reste en D2

Les derniers espoirs d’une montée en D1 amateurs envolés, la RAAL prépare activement le prochain championnat, plus ambitieuse, plus conquérante, plus déterminée que jamais. La route vers demain ? C’est par-là !

Si plusieurs pistes permettaient encore d’espérer une montée extra-sportive à l’échelon supérieur, celles-ci ont désormais été toutes écartées. Sauf improbable retournement de situation, la RAAL évoluera en D2 amateurs durant la saison 2020-2021. La déception est de taille, d’autant que La Louvière avait encore son mot à dire en championnat avant la crise du Coronavirus. Qu’importe : à présent, il faut avancer.

“Nous sommes forcément frustrés et déçus”, reconnaît Toni Turi. “Sportivement, nous avions encore la possibilité de décrocher le titre ou une montée par le tour final. Néanmoins, arrêter la compétition représentait la moins mauvaise solution. En acceptant cette décision de l’ACFF, le club est resté cohérent par rapport aux intérêts généraux et sanitaires.”

Pour une année de plus, les Loups voyageront de Couvin à Hamoir, en passant par Tubize et Verlaine. Le tout, en tentant de conserver leur brevet d’invincibilité – en vigueur depuis le 9 octobre 2019 – et en transformant le Tivoli en une forteresse imprenable, exaltée par son fidèle public. Qu’on se le dise : cette nouvelle saison au quatrième niveau national n’entrave en rien les ambitions de la meute.

Fixée sur son avenir, la formation verte et blanche travaille maintenant sur l’exercice 2020-2021. Un exercice qui débutera en deux temps, avec une pré-reprise à la mi-juin, à huis-clos. Pour Frédéric Taquin et ses hommes, le second retour au terrain se tiendra ensuite à la mi-juillet, à Saint-Julien, dans le strict respect des mesures de sécurité.

Les supporters, toujours présents dans la joie et la difficulté, ne seront pas oubliés. Au début du mois de juin, la campagne d’abonnements 2020-2021 sera lancée. Plusieurs actions et initiatives sont également prévues tout au long du prochain championnat pour refaire de l’antre louviéroise the place to be dans la région du Centre, les jours de matchs de la RAAL.

Cette fois, on y va… et pour de bon !