Communiqué | La RAAL revendique la N1

Ce vendredi, le passage de 16 à 18 clubs en D1A a redistribué les cartes. Jusqu’à présent, la RAAL s’est montrée « gentleman » dans ce dossier. Aujourd’hui, le club louviérois refuse d’être à nouveau lésé et revendique sa place en Nationale 1.

Entre discussions sur un potentiel changement de format depuis des mois, recours au niveau des licences, suspicions de dossiers non-réglementaires ou frauduleux, le football belge a été dans la tourmente ces dernières semaines et ce n’est apparemment pas terminé.

Avec le maintien de Waasland-Beveren en D1A et la montée du Lierse en D1B, une place de montant supplémentaire se libère pour la Nationale 1 (N1), le nouveau nom donné à la D1 amateurs. Partant de ce constat, une montée se disputera entre clubs de D2 de l’ACFF (RAAL) et de la VV (Mandel United et Bocholt).

Depuis son retour en 2017, le club vert et blanc s’est toujours montré sérieux, cohérent et respectueux. En ce sens, en privilégiant l’intérêt général lors de la crise sanitaire liée au Coronavirus, la RAAL n’a pas fait de vague suite à l’arrêt des championnats alors qu’elle a pourtant été lésée sportivement : le titre était encore jouable, tout comme une montée via le tour final. Désormais, le club refuse toute potentielle injustice et revendique haut et fort le droit d’évoluer en Nationale 1 pour la saison 2020-2021.

Il y a quelques mois, si la Pro League avait directement opté pour une D1A à 18 clubs, la place de la RAAL en N1 aurait été indiscutable. En effet, sans même tenir compte du jeu des licences, les promotions de Seraing et du RWDM en D1B (soit deux clubs appartenant à l’aile ACFF) imposaient – au minimum – un montant supplémentaire francophone en N1. Un seul club de D2 ACFF répondait aux critères de montée : la RAAL.

D’un point de vue purement sportif, bien qu’il soit difficile de comparer des séries différentes, il apparaît que La Louvière a réalisé de meilleures performances que ses deux homologues flamands :

  • La RAAL a terminé le championnat 2019-2020 avec 48 points pondérés pour 24 matchs et a remporté une tranche
  • Les deux clubs de l’aile flamande ont terminé le championnat 2019-2020 avec 45 points pondérés pour 24 matchs et 42 points pondérés pour 23 matchs, aucun des deux clubs de l’aile flamande n’ayant remporté de tranche

Sans vouloir entrer dans les détails, ce ne sont que quelques éléments supplémentaires en faveur de la promotion de notre club en N1.

Finalement, afin d’éviter les discussions d’interprétation du règlement et les innombrables recours potentiels, une Nationale 1 à 18 clubs ne présenterait-elle pas une solution ? Comme l’a fait la Pro League, en fait. Il n’y aurait, dans ce cas de figure, pas de descendant et trois montants de D2 : les trois deuxièmes de chaque série. La RAAL, Mandel United et Bocholt figureraient en N1.

Quoi qu’il en soit, le club entreprendra toutes les démarches nécessaires pour faire valoir ses droits, soyez-en certains.

Vivement le retour du football, le vrai.

Entre-temps, portez-vous bien.