Futsal | Une ère nouvelle pour la RAAL

Pour sa seconde saison au sein de l’antichambre de l’élite, la section futsal du club louviérois réalise une entame de championnat quasi parfaite. Pour l’heure, La Louvière est la révélation de la D2.

Un an après avoir décroché la montée de D3 en D2, la meute a réalisé quelques changements en interne. Cet été, Abdou Dendane a pris en main l’équipe première, dans le rôle d’entraîneur-joueur. Il a ainsi succédé à Fabrizio Valdemi, qui reste néanmoins toujours actif à la RAAL, au sein de la Wolves Academy.

En termes de recrutement, la meute n’a pas fait de folies. Par contre, elle a parfaitement ciblé ses besoins en enrôlant le jeune non moins expérimenté Stefano Lippolis, ainsi que les talentueux Hamza El Moussaoui et Johnny Van Mekebeke, deux figures emblématiques du futsal belge.

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que la mayonnaise prend plutôt bien. Les Loups figurent dans le haut du classement de l’antichambre, aux côtés du voisin morlanwelzien.

Une RAAL dominatrice

“Avec l’arrivée d’Abdou, il est clair que l’on peut se permettre de viser mieux que le maintien. Cela dit, l’objectif principal consiste à vivre une saison tranquille. Sur le terrain, le jeu proposé est totalement différent de celui de la saison dernière. La RAAL est très souvent dominatrice, avec une moyenne de deux buts encaissés par match, à peine. En futsal, c’est le parfait compromis”, explique Alessandro Ciciretti.

Avec d’excellents résultats, les Vert et Blanc commencent tout doucement à fidéliser leur public. Si bien que la salle du complexe Saint-Julien est souvent bien garnie pour les rencontres à domicile.

“Les saisons précédentes, les supporters semblaient choisir leur match. La tribune était plus clairsemée. Aujourd’hui, un noyau de fidèles est présent”, s’enchante le responsable de la section futsal. “Ça fait plaisir de jouer devant du public.”

Une école de jeune florissante

Mais il n’y a pas que l’équipe première qui carbure. Chez les jeunes, la RAAL Futsal se distingue également avec ses trois équipes (U15, U17 et U21), qui représentent 45 jeunes. Au niveau de la formation, les Louviérois se partagent entre la salle de l’Athénée Provincial de La Louvière et le centre sportif des Ascenseurs du Roeulx.

“L’école des jeunes poursuit sa progression, à son rythme, avec des entraîneurs de qualité. Le bilan global est plus que positif. Nous continuons de nous épanouir sereinement, sans pression, avec nos moyens.” Ce n’est pas un hasard si le nom de la RAAL Futsal commence à résonner en Belgique.