Interview | “Faire taire nos détracteurs”

Frédéric Taquin entame sa troisième saison sur le banc louviérois. Avant le coup d’envoi du championnat, l’entraîneur se livre sur la préparation, l’élimination prématurée en Coupe de Belgique, ainsi que les ambitions du club.

Si les résultats des joutes amicales ne sont que très peu représentatifs d’une saison, le mentor de la RAAL en appelle à la sérénité. “En 65 matchs officiels, nous n’avons été battus qu’onze fois”, sourit-il.

Quel est votre ressenti après ces six semaines de préparation ?

  • D’une manière générale, je suis plutôt satisfait de cette avant-saison. Offensivement, nous avons été bien plus prolifiques que l’année dernière en inscrivant le double de buts. Défensivement, il y a parfois eu quelques problèmes mais ils ne m’inquiètent pas. En championnat, nous ne reproduirons pas les mêmes erreurs. J’en suis convaincu.

L’élimination prématurée en Croky Cup vous laisse-t-elle un goût amer ?

  • C’est certain. Nous rêvions tous d’une belle affiche en Coupe de Belgique. Malheureusement, nous avons été piégés par Overijse. Cette élimination, comme celles des années précédentes, est intervenue à la troisième semaine de notre préparation. Physiquement, c’est une période particulièrement éprouvante pour les joueurs. Cela dit, la défaite fait partie d’une saison. Sur un championnat, il est normal de faire face à des défauts ou des couacs.

Comme Rome, la RAAL ne s’est pas construite faite en un jour.

  • Tout à fait. Même si nous avons annoncé très tôt nos ambitions, elles ne doivent pas être démesurées. À ce propos, j’ai lu et entendu de nombreuses critiques injustifiées à l’égard de mon groupe. L’attente autour du club est encore plus importante que celle des années précédentes. Je peux la comprendre. Par contre, je ne peux tolérer certains mots à l’encontre de mes joueurs. Nous continuerons de travailler sereinement, tout en prenant soin de faire taire nos détracteurs tout au long de la saison.

À quelques instants du début du championnat, comment vous sentez-vous ?

  • Quand on se prépare depuis un si long moment et que la date fatidique approche à grands pas, nous n’avons qu’une seule envie : en découdre. Notre dernier stage nous a permis de souder un tout nouveau noyau. Le groupe, renforcé par ses nouvelles arrivées, vit bien. L’équipe est d’ores et déjà parée pour cette échéance… et les suivantes.

Ce mercredi, à 20 heures, La Louvière accueille Verlaine au Tivoli. Promus à l’issue du tour final de D3 amateurs, les Taureaux étonnent depuis leur montée. Qualifiés pour les 16e de finale de la Croky Cup, les Verlainois se mesureront à l’Union Saint-Gilloise (D1B) au prochain tour de la compétition, après avoir éliminé Huizingen (P2), Pepingen-Halle (D2 amateurs), Namur (D2 amateurs) et Bambrugge (P1).