Jeunes | Une récompense pour Sacha

C’était il y a tout juste un an. Sacha De Vleschouwer, à l’époque en U12 sous les ordres de Pascal Cantella, avait décidé spontanément et à la surprise générale de laisser filer un but lors de la séance des tirs au but.

Son objectif ? Redonner confiance à un adversaire moqué par ses équipiers. Par ce geste, le jeune gardien des Loups a été récompensé.

Quotidiennement le Panathlon Wallonie-Bruxelles, issu d’un mouvement international, travaille à la défense, à la promotion de l’éthique et du fair-play dans le sport. Cette année, lors de la traditionnelle cérémonie de remise de prix, un joueur de la RAAL a été récompensé pour sa bonne attitude.

Pascal Cantella, son coach de l’époque, explique : “C’était lors de la saison 2018-2019. Après un match à sens unique, place à la séance de tirs au but que l’on effectue à la fin de chaque rencontre. Alors que je distille quelques conseils à un de mes joueurs, j’observe que Sacha laisse clairement un joueur adversaire marquer son penalty. C’est en allant le questionner qu’il me dit qu’il a délibérément fait ce geste.”

Quant à la raison évoquée par le gardien louviérois, elle est très simple. “Il m’a dit qu’il avait observé les coéquipiers du tireur se moquer ouvertement de lui.”

Pour lui redonner confiance, il a décidé spontanément de plonger du mauvais côté. “C’est important pour moi de préciser que je n’ai pas été consulté et que je n’ai d’ailleurs pas donné l’ordre de faire tout ça. C’est une grande marque de maturité pour son âge et cela représente parfaitement les valeurs défendues par le club et par son centre de formation.”

Lorsque l’on demande à Sacha De Vleschouwer de parler de son geste, en faire la publicité n’est pas son genre. “Nous nous sommes rendus à la cérémonie et Sacha avait mille et une questions, sur le chemin de la cérémonie. Sa plus grande crainte ? Devoir expliquer ce qu’il s’était passé car pour lui, il s’agit tout simplement d’un acte normal. C’est encore plus fort comme symbolique.”

Une fois sur scène, le jeune portier a eu de quoi être récompensé, qui plus est par Olivia Borlée. Le gardien a vu son stress disparaître. Au coach de conclure : “C’est une fierté pour ses parents, pour tous ses coaches et pour le club. Face à un tel acte, on ne peut dire que bravo.” Félicitations, Sacha !