Stade | Vos questions, nos réponses

Le 17 mai, la RAAL a présenté son projet de nouveau stade à La Louvière. Suite à cette annonce, de nombreuses questions ont été posées par l’intermédiaire du groupe de soutien dédié à la création de la nouvelle tanière des Loups.

Afin d’avancer en toute transparence, la RAAL a répondu à une cinquantaine d’interrogations. Si vous avez d’autres questions à propos de la future infrastructure louviéroise, n’hésitez pas à contacter le club par mail à stade@raal.be.

Quel sera le nom du futur stade ?

  • Il y a deux certitudes : ce ne sera ni le Tivoli, ni le stade Salvatore Curaba. Nous avons un accord de principe, qui doit encore être finalisé, avec la société Wanty. Le nom de l’entreprise devrait plus que probablement figurer dans le naming du nouveau stade.

Quand débuteront les travaux ?

  • Si tout va bien, les travaux devraient démarrer en avril 2022. Nous espérons qu’il n’y aura pas de recours retardant cette échéance pour le permis de bâtir.

Quand le chantier s’achèvera-t-il ?

  • L’objectif est de pouvoir disputer le match inaugural en août 2023. Cela peut paraître ambitieux mais c’est tout à fait réaliste.

Quid du partage du stade avec l’URLC ?

  • Le point sera discuté dans les mois à venir.

Quelle sera la pelouse utilisée ?

  • Il s’agira d’une pelouse hybride. Cela signifie que des fibres synthétiques seront injectées dans le sol. Ensuite, la pelouse est ensemencée. Ce type de pelouse permet de limiter les risques pour la pratique du football et du rugby. Cette surface permet une occupation de 15 heures par semaine.

L’alternance football et rugby est-elle compatible ?

  • Oui, la pelouse hybride permet la pratique des deux sports.

Quelles sont les dimensions de l’aire de jeu ?

  • Les dimensions sont similaires pour les deux sports. On retrouve une largeur de 68 mètres et une longueur de 105 mètres pour le football et une largeur de 68 mètres pour une longueur de 94 mètres pour le rugby. Au rugby, les deux en-but sont de 5,50 mètres. Précisons que les vestiaires et les bancs de touche sont compatibles. L’éclairage est par contre plus exigeant pour le rugby.

La pelouse sera-t-elle chauffée ?

  • Un système de chauffage sera plus que probablement installé.

Les Dames de la RAAL évolueront-elles dans le nouveau stade ?

  • Dès que les Louves accèderont à la Super League, elles joueront dans le nouveau stade. Tous les locaux sont également adaptés au football féminin : joueuses, staff mixte et arbitrage mixte.

Existe-t-il des visuels de l’extérieur du stade ?

  • Le visuel 3D n’est pas encore définitif.

Le nombre de buvette a-t-il déjà été défini ?

  • Sous les tribunes, il y aura six bars, dont un bar dédié aux ultras. Les visiteurs bénéficieront également d’une buvette.

Où sera situé le parcage visiteur ?

  • Les visiteurs occuperont le coin nord-est. Le parcage est limité à 500 places. A ce propos, les cars pourront directement déposer les fans adverses dans une enceinte fermée et sécurisée.

Où se situera l’entrée principale ?

  • L’entrée principale, où l’on retrouvera le bâtiment VIP, se fera à partir de la rue Saint-Maur-des-Fossés. Contrairement au stade actuel, chaque tribune aura sa propre entrée.

Le RC Soignies disputera-t-il l’ensemble d ses matchs à La Louvière ?

  • Le Rugby Club Soignies jouera toutes ses rencontres européennes dans le futur stade. Le RC Soignies disputera aussi quelques matchs importants du championnat à La Louvière. Le club sonégien ne déménage pas. Il restera ancré à Soignies. Seuls les événements importants se tiendront dans le stade louviérois.

Doit-on s’attendre à d’autres événements dédiés au rugby ?

  • Des discussions existent avec la fédération belge de rugby. Il se pourrait que la finale des Play-Offs et de la Coupe de Belgique se déroulent dans le stade louviérois, ainsi que quelques matchs de l’équipe nationale.

Des événements non-sportifs sont-ils prévus (concerts, etc.) ?

  • Ce n’est pas à l’ordre du jour actuellement.

Contre qui se disputera le match inaugural ?

  • Il est encore un peu tôt pour se projeter. Ce sera une très bonne nouvelle quand nous pourrons commencer à y réfléchir.

Les places de parking du CHU Tivoli seront-elles payantes ?

  • Rien n’a encore été décidé.

Existera-t-il un système d’abonnement pour le stationnement ?

  • Nous y réfléchirons. Nous pourrions envisager de l’inclure dans l’abonnement du stade.

Combien faut-il d’entrées pour rentabiliser le stade ?

  • Il faudrait que vingt matchs soit joués avec une moyenne de 4.000 supporters dont 1.600 personnes en Business et VIP. L’objectif est donc de compter sur 400 entreprises qui prendront quatre places et 2.400 abonnements pour les autres tribunes.

Une réflexion sur l’empreinte écologique va-t-elle être menée ?

  • C’est un des objectifs majeurs. On aimerait que le stade soit une référence en la matière. Nous sommes toutefois limités par les budgets. Les suppléments éventuels de prix pour ces techniques devront être amorties en moins de 10 ans.

Comment le stade va-t-il passer de la catégorie 3 à la catégorie 4 ?

  • Le futur stade respecte déjà les dimensions, l’éclairage et le nombre de supporters pour la catégorie 4, à savoir 8.000 places. La grande différence entre la catégorie 3 et la catégorie 4 concerne les aménagements pour la presse. Tout sera prévu pour la catégorie 4 mais avec un aménagement initial en catégorie 3.

Le nouveau stade se dotera-t-il d’une piste de patinage ?

  • Non, il n’y aura pas de piste. 😄

Quelles sont les concessions de la Ville de La Louvière ?

  • Rien n’a encore été décidé. Pour l’heure, nous ne savons pas si nous allons remporter l’appel à projet. Même si nous le gagnons, nous ne connaissons pas encore les conditions. Dans notre réponse à l’appel à projet, nous avons émis plusieurs souhaits. De manière générale, nous espérons que la Ville prenne à sa charge les espaces publics dont les Louviérois pourront profiter.

Qui sera le propriétaire du stade ?

  • La RAAL sera l’unique propriétaire du stade. Ce point a été décidé lors d’un conseil d’administration. Les administrateurs ont rejeté la possibilité de location d’un stade qui serait construit par des investisseurs privés, indépendants du club. Ce stade sera celui de la RAAL.

Pourquoi le site du Tivoli a-t-il été privilégié ?

  • Initialement, c’est le site de Duferco qui avait été envisagé. La Ville de La Louvière a fait réaliser une étude d’un Master Plan. La ville et ses experts ont recommandé que le nouveau stade reste sur le site du Tivoli, à côté de l’athlétisme.

S’agira-t-il d’un stade à l’anglaise ?

  • Le spectateur sera proche des joueurs. Pour disposer d’un angle de vue idéal dès le premier rang et pour les douze rangs suivants. Les tribunes seront surélevés avec un muret de 140 centimètres. Les lignes de touche latérale seront à sept mètres de ce muret. Les bancs des joueurs réserves seront intégrés dans la tribune principale.

Doit-on s’attendre à retrouver des grillages devant les tribunes ?

  • Non, il n’y aura pas de grillage. La réflexion est en cours pour les visiteurs.

La capacité du stade est-elle extensible ?

  • Il ne sera pas possible d’agrandir le stade. En effet, l’espace au sol n’est pas suffisamment grand. De plus, il y aurait un problème de stationnement. Si les 8.600 places du stade actuel pouvaient être occupées pour chaque match, qu’importe l’adversaire, ce serait déjà formidable.

Qu’en est-il des toilettes ?

  • Une attention particulière a été accordée à ce point, surtout pour le public féminin. Ainsi, des toilettes seront répartis dans tout le stade. Voici une estimation des sanitaires disponibles :
  1. 50 WC pour les femmes avec 20 lavabos
  2. 30 WC pour les hommes, 90 urinoirs et 20 lavabos
  3. 5 WC pour les personnes à mobilité réduite

Quid des sièges et de leur propreté ?

  • Tous les sièges seront rabattables. Contrairement au Tivoli actuel, nous veillerons à ce que les pigeons ne s’installent pas dans la structure du toit.

La tribune dédiée aux ultras sera-t-elle dépourvue de sièges ?

  • Dans un stade de catégories 3 ou 4, il est impossible d’avoir des tribunes debout. Au niveau belge, des dérogations sont nécessaires et doivent respecter une certaine inclinaison. Nous allons faire le maximum pour pouvoir disposer d’une tribune debout pour les ultras. La capacité sera de 800 personnes.

Hors événements sportifs, sera-t-il possible de boire un verre au stade ?

  • Non, en dehors des jours de match, il n’y aura ni restaurant, ni café.

Des commerces sont-ils prévus ?

  • Il n’y aura pas de commerce dans le stade, hormis des fanshops durant les matchs.

Pourra-t-on louer certains espaces du stade ?

  • L’espace Business installé au premier étage (900 personnes debout) et l’espace VIP du second étage avec vue sur le terrain (550 personnes assises) seront en location pour les entreprises. Au rez-de-chaussée, il y aura un petit centre de conférence disponible à la location.

Quel est l’avenir du Tivoli actuel ?

  • La Ville de La Louvière a toutes les cartes en main. Il devrait être rénové et dédié à l’athlétisme. Plusieurs tribunes seront abattues.

Le nouveau stade accueillera-t-il une piste d’athlétisme ?

  • Non, il n’y aura pas de piste d’athlétisme. Ce sera un vrai chaudron.

Qui va financer le nouveau stade ?

  • C’est la RAAL qui financera le stade dans sa globalité. Le club fera aussi le nécessaire pour obtenir quelques subsides. Pour les abords et les espaces publics, rien n’est encore décidé.

Une nouvelle augmentation de capital est-elle à l’ordre du jour ?

  • Nous prévoyons une augmentation de capital dans la RAAL, à hauteur de six millions d’euros. Jusqu’au 31 mai, cette augmentation de capital était réservée aux actionnaires actuels. Nous avons déjà un engagement des actionnaires pour 5,2 millions. Nous espérons trouver le solde chez des nouveaux actionnaires. Le manque éventuel sera comblé par Salvatore Curaba.

Le remboursement risque-t-il de couler le budget du club ?

  • Un crédit de onze millions d’euros va être conclu avec une banque. Les 5 à 7 premières années, seuls les intérêts devront être remboursés. Ce délai devrait nous permettre d’accéder à la D1A, d’augmenter la moyenne des supporters et ainsi pouvoir commencer à rembourser le capital du crédit. Le président de la RAAL se portera garant pour obtenir le crédit des banques.

Existe-t-il un plan B en cas de refus de la Ville de La Louvière ?

  • Il n’y a pas de plan B.

Y aura-t-il des espaces communs entre l’ancien et le nouveau stade ?

  • Un parking public de 220 places est prévu entre les deux stades.

Le nombre de places de stationnement sera-t-il suffisant ?

  • Il s’agit de la question la plus sensible puisqu’elle pourrait être un motif de non-acceptation du permis. Cela serait néanmoins ridicule étant donné qu’un stade existe déjà sur ce site. Nous veillerons aussi à favoriser la mobilité douce. Plusieurs pistes sont envisagées pour les parkings :
  1. Les parkings de l’hôpital du Tivoli
  2. Les parkings à proximité avec navette

Une boutique existera-t-elle dans le stade ?

  • Il y aura plusieurs boutiques sous les différentes tribunes.

Les sièges seront-ils chauffants ?

  • Ce sera étudié pour les sièges VIP.

Un changement de marque de bière est-il à l’ordre du jour ?

  • Nous avons dernièrement décidé de collaborer avec Brouwerij Haacht.

Des espaces pour les PMR sont-ils prévus ?

  • Oui, il y aura un espace pour une cinquantaine de personnes à mobilité réduite.

Quels seront les tarifs des abonnements ?

  • La RAAL va pratiquer une politique de prix très volontariste pour les abonnements afin de compter le plus d’abonnés possible.

Est-il prévu d’aménager un Hall of Fame ?

  • Cela sera étudié.