Jeunes | Nouveau visage de St-Julien

Jour après jour, le complexe Saint-Julien de Strépy-Bracquegnies se développe à vitesse grand V. Faisons un brève visite des lieux qui sont amenés à évoluer d’ici les prochains mois et futures années.

Pour la première fois depuis sa renaissance en 2017, la RAAL a repris les entraînements chez elle, dans l’entité louviéroise. Pour son retour aux affaires, la meute a rechaussé les crampons au complexe Saint-Julien de Strépy-Bracquegnies, centre névralgique de l’équipe première et de l’école des jeunes.

⚽️ Neil Amstrong a marché sur la lune en 1969. Ce soir, les joueurs de la RAAL s’entraînent pour la première fois sur le terrain synthétique du complexe Saint-Julien de Strepy – Bracquegnies. Presque les mêmes sensations. 🙄👌🏻

Geplaatst door RAAL La Louvière op Woensdag 12 december 2018


Si les Vert et Blanc ont pris leur quartier au cœur de la rue des Canadiens depuis le championnat 2017-2018, c’est à l’aube de la saison 2018-2019 que le club louviérois s’est vu bénéficier d’un droit de superficie de 25 ans par la ville de La Louvière. “Le club s’est engagé à y construire des infrastructures sportives dans les prochaines années”, commente la direction louviéroise. Depuis, le centre ne cesse de se métamorphoser pour répondre aux besoins des Loups.

Première phase

À ce jour, la première phase de réhabilitation du site a été réalisée. Deux terrains synthétiques, dotés d’un éclairage de 100 lux, ont vu le jour, il y a quelques mois. Ces travaux, chiffrés 1,2 million d’euros, ont intégralement été pris en charge par le club. Par ailleurs, des vestiaires temporaires ont été financés par la ville, au même titre que les clôtures entourant le complexe. “Nous remercions la Ville de La Louvière, premier partenaire du club, pour ce geste”, insiste les dirigeants. Durant cette phase, la RAAL s’est également dotée de sa propre buvette et de ses propres locaux.

Deuxième phase

La deuxième phase des travaux a été lancée cet été. Face à la tribune, le terrain principal en herbe se transforme en une surface synthétique en liège. La nouvelle aire de jeu sera accompagnée d’un éclairage de 300 lux et d’une zone sablée, utile pour l’entraînement des gardiens, la psychomotricité et la rééducation. Pour cette opération, 1,2 millions est pris en charge par la région wallonne. Le club intervient à hauteur de 300.000 euros, pour un investissement total de 1,5 millions d’euros.

Prochaines étapes

D’ici 2022, trois nouvelles phases viendront s’ajouter à celles déjà réalisées. La troisième phase consistera en la création de vestiaires, d’un club house et de bureaux administratifs pour un budget estimé à 1,5 millions d’euros. La phase suivante concernera l’élaboration de terrains extérieurs couverts, dédiés au jeu à 5 et au jeu à 8, pour 800.000 euros. La cinquième et dernière phase verra la création d’un parking pour le site de Saint-Julien.

🚧 #Travaux | La métamorphose du complexe Saint-Julien de Strépy-Bracquegnies se poursuit. La Wolves Academy et l’équipe…

Geplaatst door RAAL La Louvière op Maandag 1 juli 2019


Cela va sans dire que les prochaines années s’annoncent encore animées pour le complexe de Strépy-Bracquegnies. Avec de tels outils, la Wolves Academy et l’équipe première de la RAAL continuent de miser sur le long terme. Passé, présent, futur : le développement du club aux quatre lettres magiques se poursuit.