Actualité | Quid du matricule 93 ?

Dans le courant du mois d’août, plusieurs supporters louviérois ont lancé l’idée d’une cagnotte pour le rachat de l’historique matricule 93. Trois mois après le lancement de l’opération, en dépit de la crise du COVID, où en sommes-nous ?

“En cette drôle de période, les gens n’ont pas forcément la tête au football”, entame Christophe. “Pour l’instant, nous sommes assez loin du compte, avec un peu moins de 5.000 euros récoltés.” Pour rappel, 30.000 euros sont nécessaires afin de rapatrier le matricule 93 à La Louvière. En d’autres mots : rien ne semble impossible mais, pour atteindre l’objectif fixé par les fans, une forte mobilisation s’impose.

Lors du dernier match officiel, disputé face à Jette en Coupe de Belgique, une tirelire avait été mise à la disposition des supporters à l’entrée du stade du Tivoli. Sur le groupe dédié aux supporters, nombreux sont ceux à réfléchir à d’autres actions pour maximiser les chances de revoir leur matricule chéri : tombola, tirelire à Saint-Julien, match des anciens, etc. La balle est assurément dans le camp des fidèles.

Vers une prolongation

Initialement, il avait été convenu de rassembler la somme pour le prochain printemps. “Avec la crise et la suspension de la compétition, nous pourrions envisager de prolonger le délai”, tempère l’acolyte de David. “Nous poserons, de toute façon, la question sur le groupe Facebook des supporters.” En attendant, la cagnotte reste ouverte et tous les dons restent les bienvenus.

Les dons peuvent être transmis au numéro de compte suivant : BE53 3632 0317 7553 avec la communication Matricule 93. Le nom du bénéficiaire est RAAL La Louvière. La cagnotte est également ouverte pour les donateurs établis à l’étranger, à l’aide du code BIC BBRUBEBB. Pas de somme maximale ni minimale : toutes les contributions sont généreusement accueillies.

Mario Cordisco