Insolite | Les frères Hazard à la RAAL

Il y a peu, la RAAL et la fratrie Hazard étaient mises à l’honneur sur YouTube, dans une improbable expérience sur Football Manager, le jeu de gestion footballistique de Sports Interactive. Nous avons discuté avec Tony, l’initiateur de ce concept.

Vous êtes-vous déjà imaginé où évoluera la RAAL dans cinq ou dix ans ? Tony, un Français dont la chaîne YouTube est référencée sous le nom d’Expérience Foot, a façonné le futur du club louviérois. Pour apporter une dose de folie à cette expérience déjà peu commune, il a bloqué les quatre frères de la famille Hazard au sein du club du Tivoli durant dix saisons virtuelles.

Pourquoi placer les frérots d’Eden Hazard à La Louvière ? “Parce qu’ils sont nés là-bas. Plus d’une fois, j’ai réalisé des concepts similaires pour d’autres joueurs que je place volontairement dans le club de leur ville ou village de naissance”, explique Tony. “Je connaissais la ville de La Louvière de nom… mais pas l’équipe locale. J’ai également été surpris d’apprendre qu’il existait un quatrième frère Hazard”, sourit-il.

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que le destin simulé du club vert et blanc est, pour le moins, improbable. “Le bilan global est assez intéressant puisque le club retrouve l’élite et le statut professionnel.” Hélas, si le club a gagné sa place en D1 et disputé la Coupe d’Europe, il retrouve néanmoins la D2 ACFF au bout de la dixième saison. “C’est fou même si ça reste une belle progression !”

Un nouveau stade à Charleroi

Plus surprenant, la vidéo nous apprend également que le président Salvatore Curaba se retire du club en 2021. Plus étonnant encore, le vétuste Tivoli est remplacé, en 2023, par un nouveau stade bâti à… Charleroi, pour la RAAL. Faits remarquables, les Loups sont promus de D2 en N1 dès 2019-2020, avant d’être champions de N1 à l’issue de la saison 2021-2022 et de rafler le titre en D1B en 2023.

“J’ai découvert la RAAL grâce à Busta Busty, un abonné qui me suit et avec qui j’échange régulièrement”, raconte Tony. “Grâce à lui, j’éprouve désormais beaucoup de sympathie pour La Louvière. Ce périple m’a donné envie de découvrir le club davantage et de suivre un match sur place.” Promis, une fois la crise du Coronavirus passée, on accorde nos agendas !