Mercato | Virgone renforce les rangs

À 24 ans, Alessio Virgone souhaite retrouver le haut niveau : “La Louvière et moi partageons les mêmes ambitions. Cela m’a conforté dans ma décision de rejoindre la RAAL”, a expliqué le nouveau transfuge de la meute.

Le nom d’Alessio Virgone vient s’ajouter à ceux de Nelson Azevedo et Tristan Valcke au rayon des nouvelles recrues. L’ex-joueur de l’Olympic, également passé par le Brussels, le White Star Bruxelles, Dender et Temse s’est engagé en faveur de La Louvière. “Après avoir discuté avec le président et l’entraîneur, ça a tout de suite matché”, admet l’ancien ailier des Dogues.

L’an dernier, l’élément polyvalent était l’un des rares joueurs de l’Olympic de Charleroi a poursuivre l’aventure, de D2 en D1 amateurs, au sein du nouveau projet de l’Olympic Charleroi Farciennes. “Même si j’ai pris part à plusieurs rencontres, la saison n’a pas tourné à mon avantage. Être approché par un club comme la RAAL, à la fois ambitieux et historique, c’est un beau défi pour se relever.”

S’il sort d’une saison compliquée, le citoyen de Braine-l’Alleud en a vu d’autres. “J’ai parfois vécu des moments difficiles, comme au White Star. Cela ne m’a pas empêché de m’illustrer avant ça, très jeune, au FC Brussels dans l’ancienne D2. J’ai également rebondi à Dender, sous les ordres d’Emilio Ferreira, ainsi qu’à Temse. Bref, le nouveau Loup est paré à sortir les crocs pour démontrer son potentiel.

En dépit de son jeune âge, Virgone a déjà beaucoup voyagé. Formé dans le Brabant Flamand, il a ensuite côtoyé la capitale, au sein de l’académie d’Anderlecht, pour finalement à atterrir dans le Hainaut, à Charleroi… et maintenant à La Louvière. “Rassurez-vous : je n’ai aucune difficultés à m’adapter.” Bienvenue chez toi, Alessio !