Portrait | Qui es-tu, Thomas Lambert ?

Arrivé sur la pointe des pieds l’été dernier, Thomas Lambert est ce qu’on appelle un homme de l’ombre. Actif dans le staff de Frédéric Taquin comme analyste vidéo, il est celui qui minimise la partie aléatoire d’un match de football. Avec succès !

Si Thomas Lambert se montre plutôt discret sur le petit banc louviérois, c’est principalement parce que son implication au service de la RAAL se matérialise en amont des rencontres de la meute. “Mon travail à La Louvière consiste à filmer et analyser le jeu de nos futurs adversaires”, explique l’étudiant en kinésithérapie. “Rien n’est laissé au hasard, tout est scrupuleusement décortiqué.”

Une fois l’opposant passé au crible, Thomas rédige un dossier qu’il présente à l’ensemble du staff sportif, ainsi qu’aux joueurs. “Le jour du match, chacun sait à quoi s’attendre”, assure-t-il. “Ce n’est pas seulement l’équipe dans sa globalité qui est supervisée mais aussi chaque élément, de manière individuelle.” De plus, Thomas Lambert prend aussi la peine d’éplucher le jeu vert et blanc. Un travail de fourmi !

“Quand les Loups montent sur le terrain, ils sont conscients des forces et faiblesses de leurs concurrents”, ajoute-t-il. “Je prends l’exemple du match face aux Francs Borains, la saison passée. Nous savions que le RFB n’encaissait jamais durant les vingt premières minutes. Par contre, les Borains étaient plus perméables en fin de partie. C’est à ce moment que nous avons notamment fait la différence.”

📺 #RAALTV | "On continue d'y croire. Il n'y a pas de raison d'abandonner. On a prouvé qu'on avait une équipe capable de…

Posted by RAAL La Louvière on Monday, March 2, 2020

Si les équipes professionnelles fonctionnent déjà de la sorte, la RAAL s’érige en modèle en D2 ACFF. “L’arrivée du système de caméras intelligentes de Fuchs Sports va nous permettre d’aller encore plus loin dans l’analyse, dans l’anticipation”, s’enchante l’ancien joueur de La Hulpe, Mettet et Wavre. De quoi permettre au club louviérois de franchir un nouveau cap, en termes de professionnalisation.

à l’EURO avec Martinez

L’été dernier, sans la crise du Coronavirus, Thomas Lambert aurait accompagné Roberto Martinez et le staff des Diables Rouges à l’EURO 2020. “La fédération est attentive aux clubs de N1 et N2 qui utilisent la vidéo. Grâce à mon travail à la RAAL, j’ai été retenu parmi la vingtaine d’analystes qui suit la Belgique lors des compétitions internationales.” Pour l’heure, Thomas ne sait pas encore s’il participera à l’EURO 2021. “Au vu de l’actualité, la fédération a d’autres priorités mais j’imagine qu’elle reviendra vers nous prochainement.”

Mario Cordisco