TF | R. Francs Borains – RAAL (3-1)

En déplacement aux Francs Borains, La Louvière a joué avec son bonheur. La meute de Frédéric Taquin, qui avait toutes les cartes en main pour s’imposer au stade Vedette, s’est inclinée au terme d’un choc riche en intensité et en émotions.

Le tour final 2018-2019, c’est déjà terminé pour la RAAL. Pourtant, les Louviérois n’ont pas à rougir de cette élimination. Et si le score paraît forcé, il ne reflète absolument pas la physionomie de la rencontre qui a, pour la première fois en cinq confrontations, sourit aux Centraux.

Dominateurs, les Loups montraient les crocs par l’intermédiaire de Roulez. En forme depuis quelques semaines, le joueur en partance pour La Rhodienne trompait Vandermeulen et hissait le peuple vert et blanc sur un nuage (0-1). Maîtres de leur sujet, les visiteurs posaient énormément de soucis aux locaux.

Après la pause et l’exclusion de Gomis, une voie royale vers la qualification se traçait pour la meute. C’était sans compter sur une approximation défensive qui profitait à Zorbo et au RFB pour recoller au score (1-1). Malgré ce terrible coup dur, La Louvière relevait la tête et bénéficiait même d’un penalty… qu’elle manquait.

À partir de là, la chance choisissait son camp. Si bien qu’avant le coup d’envoi des prolongations, Samutondo était à son tour expulsé. À dix contre dix, les Francs Borains se montraient plus réalistes et crucifiaient De Wolf à deux reprises. Botoko (2-1) et Renquin (3-1), dans le temps additionnel, donnaient au score son allure finale.

Amer mais fier, Frédéric Taquin peinait à cacher sa déception. Ambitieux, le mentor des quatre lettres magiques lançait un message positif à tous les Loups, venus en masse pour soutenir leur club : “Il s’agissait d’une saison d’apprentissage, en D2. L’année prochaine, nous serons ambitieux.”

Entre arrivées et prolongations, la meute 2019-2020 aura les crocs. “Nous allons continuer de travailler en coulisses pour bâtir une équipe digne de nos supporters, digne de notre ville”, concluait l’entraîneur louviérois. En d’autres termes : la défaite est la mère de la victoire.


  • R. Francs Borains : Vandermeulen, D. Chaabi, Kouame, Lai (88e Bakala), Gomis, Ba (46e Bruylandts), H. Chaabi, El Barkaoui, Botoko, Cordaro, Zorbo (100e Renquin).
  • RAAL La Louvière : De Wolf, Francotte, Jonckheere, Samutondo, Bombart (63e Ladrière), Louagé, Lazitch (105e Mba), Vanhecke, Franco, Roulez (82e Debelic), Colley.
  • Arbitre : M. Willems.
  • Avertissements : Chaabi, Lai, El Barkaoui, Roulez, Lazitch, Louagé, Francotte.
  • Exclusion : 48e Gomis (rouge directe), 88e Samutondo (deux jaunes).
  • Buts : 21e Roulez (0-1), 64e Zorbo (1-1), 97e Botoko (2-1), 119e Renquin (3-1).