Trois questions à… | Pierre-Charles

Contre Braine, Willem Pierre-Charles a inscrit son cinquième but sous les couleurs de la RAAL. Depuis son arrivée à La Louvière, l’attaquant tricolore s’épanouit au sein de la meute. C’était l’occasion rêvée pour lui poser trois questions.

Arrivé cet été en provenance de Cannes après un détour à Dunkerque, Willem Pierre-Charles est venu renforcer l’attaque louviéroise. Après quatre confrontations amicales, le Français – déjà surnommé Pippo par l’ensemble du staff et ses coéquipiers, en référence à l’attaquant italien Filippo Inzaghi – a déjà trouvé le chemin des filets à cinq reprises. Pas mal !

Comment as-tu vécu tes premiers matchs sous le maillot louviérois ?

  • Très bien, même s’il y a encore différentes choses à améliorer. Cela dit, je ne m’inquiète pas, je reste relativement serein. Je serai prêt à temps, pour les échéances officielles. J’ai marqué lors de chaque match amical. Mon compteur personnel grimpe désormais à cinq buts. Evidemment, il ne s’agit que de la préparation mais c’est tout bon pour la confiance.

Quelles sont tes relations avec tes nouveaux coéquipiers ?

  • Difficile de faire mieux. J’ai très vite été intégré au reste du groupe. Les quelques jours passés en stage, la semaine dernière, ont également facilité l’intégration. Tous les ingrédients sont réunis pour réaliser un excellente saison.

Qu’en est-il de ta nouvelle vie à La Louvière ?

  • Je loge en centre-ville, je commence tout doucement à m’habituer à la région. La semaine dernière, après le match contre Gosselies justement, ma femme est venue me rejoindre en Belgique. Moralement, c’est top !