D2 | RAAL – RES Couvin (1-1)

Si la défaite concédée aux Francs Borains était incontestable, l’embellie constatée durant le second acte au stade Robert Urbain se voulait encourageante et augurait les meilleurs auspices pour la venue de Couvin-Mariembourg, au Tivoli.

Or, au soir de la douzième journée de championnat, le scénario s’est répété une énième fois dans les rangs louviérois : après une kyrielle d’occasions franches et une domination stérile, les Loups se font surprendre sur une phase anodine. Cette fois, c’était à Meerpoël et aux Couvinois de profiter du remake du remake du remake, digne d’un bien mauvais film (0-1).

Avant cela, les visiteurs n’avaient eu droit au chapitre. Si le tableau d’affichage penchait en faveur des Fagnards après vingt minutes de jeu, Debelic, Franco et Roulez avaient déjà tenté leur chance à plusieurs reprises avant cela. Très clairement, La Louvière avait tout en main pour passer une soirée tranquille. “Mais pour gagner un match, il faut marquer”, répète inlassablement le mentor du Tivoli, depuis la seconde journée de championnat.

Il fallait attendre la montée au jeu de Mba pour voir un sursaut d’orgueil chez les Centraux. Le robuste attaquant de la meute, déchaîné, livrait un beau duel avant de passer pour Vanhecke qui délivrait tout un stade (1-1). Mais, décidément, Hitchcock devait être présent au stade pour transformer ce regain d’énergie en une sombre soirée.

Après une légère faute de ce même Mba sur Nsingi, l’homme en noir voyait rouge : le Couvinois, en se relevant, se rebella sur le Louviérois. Un geste d’humeur inutile qui servait néanmoins de prétexte à l’arbitre pour exclure les deux pions. Abattus, les Vert et Blanc continuaient toutefois de pousser. Becker et Roman auraient pu, eux aussi, offrir les trois points en fin de partie. En vain.

Derrière, la meute a pu compter sur un solide De Wolf pour assurer une bien maigre unité. Un point qui, au coup de sifflet final, n’enchante personne et laisse la RAAL à une inconfortable douzième place, avant de se déplacer à Meux, samedi prochain, à 20 heures. Pour y vivre, une fois de plus, le même scénario ?

🎙 Interview | À chaud, Nicolas Baquet livre son sentiment à l’issue de la rencontre entre La Louvière et Couvin-Mariembourg (1-1). L’adjoint de Frédéric Taquin est clair : « Pour prendre des points, les garçons doivent commencer les matchs comme ils l’ont terminé. » #RAALRESCM

Geplaatst door RAAL La Louvière op Zaterdag 10 november 2018


  • RAAL La Louvière : De Wolf, Van Ophalvens, Louagé, Samutondo, Bombart, Mouton, Lazitch (63e Roman), Vanhecke, Franco, Debelic (78e Becker), Roulez (63e Mba).
  • RES Couvin-Mariembourg : Eugène, Vanlerberghe (16e Ndikumana), Davrichov, Pratz, Meerpoël (84e Deppe), Hallaert, Vanhorick, Charlier, Nsingi, Gonel (65e Wackers), Sirat.
  • Arbitre : M. Dezomberg.
  • Avertissements : Mouton, Ndikumana.
  • Exclusion : 67e Mba, Nsingi (rouges directes).
  • Buts : 25e Meerpoël (0-1), 65e Vanhecke (1-1).