Interview | Debelic, l’espoir du noyau A

C’était une des images fortes de l’exercice passé. Celle de Frédéric Taquin donnant les dernières consignes à Diego Debelic avant de le laisser grappiller ses premières minutes de jeu, au Tivoli, face à Tamines.

Depuis cette grande première, l’attaquant fait partie intégrante du noyau et continue de gagner du temps de jeu sur le front de l’attaque. À 19 ans, Diego Debelic compte dans ses souvenirs plusieurs moments inoubliables. Parmi ceux-ci, son premier but avec l’équipe première, la saison dernière, face à Couvin-Mariembourg ou sa première titularisation de l’année, pour la venue d’Hamoir.

Avant de s’épanouir dans le Centre, l’attaquant a connu trois clubs. “J’ai débuté à Mons où je suis resté neuf saisons. Il est ensuite venu le moment de changer d’air. J’ai d’abord tenté l’expérience à Courtrai avant d’opter pour Charleroi qui me permettait d’avoir un meilleur équilibre de vie avec mes études.”

Diego Debelic : “Je savais qu’à force de persévérances,  de travail et de sérieux, ma progression se poursuivrait dans les meilleures conditions. C’est dans mon tempérament.”

Lors de son arrivée à La Louvière, Diego Debelic a d’abord évolué chez les Espoirs, où il a inscrit un nombre impressionnant de buts. “Je savais qu’à force de persévérances,  de travail et de sérieux, ma progression se poursuivrait dans les meilleures conditions. C’est dans mon tempérament. Lorsque je m’entraîne, c’est toujours dans le but de donner le meilleur de moi. Je me souviens très bien de ma sélection initiale avec l’équipe première. J’étais surpris par la rapidité de cet appel. C’est arrivé assez tôt dans la saison mais tant mieux pour moi.”

Un premier but face à Tilleur

Ses premières minutes au Tivoli, Diego s’en souvient parfaitement. “J’étais impressionné par le public et j’avais pas mal de pression. Mais au fil des minutes toutes ces sensations se sont dissipées pour n’être plus qu’un moment de plaisir”, commente-t-il avant de poursuivre en évoquant son objectif personnel de la saison. “Je sais que le secteur offensif fonctionne moins bien en ce moment. J’espère pouvoir contribuer à son amélioration. C’est un objectif collectif qui correspond à mon objectif personnel.” Pari réussi avec son premier but plein d’audace, le week-end précédent, face à Tilleur.